Je m'abonne

Le Harry’s Bar, le Paris des Américains

Ce bar à cocktail parisien fondé par un jockey américain en 1911, situé dans le quartier de l’Opéra (IIe arrondissement), est le lieu de rencontre privilégié des Américains de Paris. On y déguste un White Lady ou un Blue Lagoon "afterwork", on y célèbre Thanksgiving, on s’y retrouve lors du Super Bowl et, depuis 1924, on y suit en direct le dépouillement des votes après chaque élection américaine.

Ce dimanche soir au rez-de-chaussée du Harry’s New York Bar, quatre trentenaires actives et bien habillées se font des confidences dans une alcôve. Au fond à droite, sous les fanions des universités américaines, des hommes tirés à quatre épingles arborent costume et cravate. Un quarantenaire à l’accent du New Jersey est installé non loin du comptoir. Sa main, anneau doré au quatrième doigt, effleure le coude d’une femme sans alliance. Dix jours auparavant, des terroristes ont semé l’horreur à Paris. Pour les commentateurs des deux côtés de l’Atlantique, c’est l’art de vivre à la française qui a été visé. "Nous avons reçu des t

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related