Je m'abonne

Les amis américains de la culture française

Qu’ont en commun Versailles, la Bibliothèque Nationale de France à Paris et la cathédrale de Reims ? Tous trois doivent leur renaissance à des mécènes américains. La passion de ces philanthropes est primordiale pour la sauvegarde du patrimoine en France et pour le rayonnement du soft-power français en Amérique. De Rockefeller à McDonald’s, un siècle de mécénat américain.

"La France a tout pour elle, sauf l’argent. Si ma contribution peut aider ce pays à maintenir son soft-power dans le monde, j’en serai ravi. Il suffit d’un voyage en France à la découverte des châteaux, des vignes, des vieilles villes pour avoir envie de tout donner à ce pays", explique Mark, bailleur de fonds, qui pourrait parler du patrimoine français pendant des heures. "Attendez que je boive encore deux verres de bordeaux et je vous raconterai l’histoire de Versailles et du Palais du facteur Cheval !" Mark fait partie de la centaine d’invités — moyennant un don de 650 dollars — présent au siège de l’ONU à New York le

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related