Je m'abonne

Le dernier vol du Constellation F-BAZN

Constellation, premier roman d’Adrien Bosc, explore l’histoire de l’avion F-BAZN d’Air France à destination de New York, qui disparaît des radars le 27 octobre 1949. Pour ce roman écrit « sous l’aile de Blaise Cendrars », l’auteur a reçu le 30 octobre 2014 le Grand prix de l’Académie française.

Phénomène de la rentrée littéraire 2014, Adrien Bosc marque les esprits par sa précocité. À seulement 26 ans, il a fondé deux revues, Feuilleton et Desports, et a démarré une carrière d’éditeur, en créant les Editions du Sous-Sol. Constellation a été salué par la critique : « Comme s’il voulait ne pas froisser la mémoire des défunts, Bosc mène son enquête tout en délicatesse. Il retrace une époque où la France était autre, encore abîmée par la guerre mais pleine d’espoir en l’avenir. Un Grand Echiquier de Jacques Chancel, des chansons signées Gainsbourg ou Bashung, des poèmes de Cendrars : Bosc trouve des signes, des correspondances qui relient et rallument ces quarante-huit étoiles soufflées ce même 27 octobre 1949″, a notamment écrit Bruno Corty, journaliste au Figaro.

Aux confins d’une enquête journalistique et d’un roman, Adrien Bosc explore le parcours des passagers du F-BAZN et décrit avec une précision naturaliste les vies de ces destins croisés, pour « entendre les morts, écrire leur légende minuscule et offrir à trente-huit hommes et femmes, comme autant de constellations, vie et récit ».

Constellation d’Adrien Bosc, Editions Stock, 2014, 18 €
Traduit par Willard Wood, Other Press, 2016, $15.95

 

Article publié dans le numéro de décembre 2014 de France-Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related