Je m'abonne

A Paris, le Mona Bismarck American Center célèbre l’art transatlantique

Installée dans un hôtel particulier du XIXe siècle, cette galerie d’art est la création de la Comtesse Mona Bismarck. Mariée cinq fois, divorcée trois fois, veuve deux fois, cette grande mondaine et mécène des couturiers, a offert à l’avenue la plus américaine de Paris l’avenue de New-York, sur les bords de la Seine – un écrin pour la culture américaine à Paris. Longtemps oublié des parcours touristiques, ce lieu s’affirme depuis 2011 comme "le" repaire des arts et de la culture américaine contemporains en France, avec des concerts, performances et expositions.

Nous nous trouvons dans un vaste salon vide, au rez-de-chaussée du 34, avenue de New York, à Paris, dans le XVIe arrondissement. La lumière oblique depuis le jardin et vient éclairer, au-dessus de la cheminée, un portrait de Mona Bismarck (1897 – 1983) par Salvador Dalí. La femme se tient pieds nus sur un piédestal au milieu de ruines antiques. La perspective est baignée d’une étrange lumière verte. Seul son visage, pâle, yeux gris-bleu et sourcils arqués, irradie au sommet

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related